Personnages protestants qui ont marqué le Dauphiné – ÉPISODE 8

NOUVELLE SAGA : « Personnages protestants qui ont marqué le Dauphiné » !

Tous les 1er et 15 de chaque mois, découvrez un épisode !

Épisode 8

Charles du PUY-MONTBRUN (1530-1575)

Charles naît en 1530, fils de Aymard Du PUY, gentilhomme du Dauphiné qui a été gouverneur de Marseille et lieutenant du roi en Provence.

La famille du PUY-MONTBRUN est l’une des plus anciennes familles nobles du Dauphiné, descendante de Raymond Du PUY (1080-1160), Premier Grand Maître de l’Ordre de Malte.

Vers 1558, Charles rentre sur ses terres où il apprend qu’une de ses soeurs « Jeanne Du PUY » s’est retirée à Genève pour y pratiquer la Réforme. Transporté de colère, il la rejoint avec la ferme intention de la ramener à la foi de ses pères ou de lui ôter la vie. Mais sa soeur est alors entrée en «discours avec luy (…), et le gagna». D’autres disent que Charles a été séduit par les prédications de Théodore de BÈZE.

Rentrant à Montbrun, plus Huguenot que Calvin lui-même¨ Charles s’empresse d’abolir le culte catholique dans la paroisse et de transformer l’église en temple protestant . Il y installe le pasteur PIERDOUIN et pousse sa ferveur religieuse jusqu’à la violence vis-à-vis de ses vassaux pour en faire des prosélytes. C’est à coups de bâton qu’ils sont obligés de venir « ouïr » le prêche du pasteur. Mais plus épris d’indépendance féodale que par les querelles religieuses Charles le Brave fortifie son château arme ses paysans et fait appel à des soldats étrangers et ses proches voisins pour se mettre en état de révolte ouverte.

Il épouse Justine ALLEMAN de CHAMP, fille de François ALLEMAN et de Justine de TOURNON, nièce du cardinal de TOURNON.

Le château de Montbrun est démantelé, en 1560, sur ordre royal. Charles fait construire un nouveau château, celui de la Gabelle à Ferrassières2. Situé entre Mont-Ventoux, Lure et Luberon, son emplacement est idéal pour le chef huguenot qui peut aussi bien pénétrer dans les Baronnies ou descendre attaquer le Comtat Venaissin et la Provence. La tradition veut qu’il y réunit jusqu’à 1 500 arquebusiers.

En 1563, il est le second du baron des Adrets à Lyon et on ledit responsable des massacres qui s’y commettent. Lorsque Jean V de PARTHENAY reprend le commandement de cette ville pour les armées de CONDÉ, il trahit le baron des Adrets et se range du côté du chef poitevin.

Il est à Moncontour en 1569. Après la défaite protestante, il retourne avec Lesdiguières en Dauphiné. Ensemble, ils battent le baron de Gordes au passage du Rhône.

MONTBRUN prend part à cette expédition à la tête d’un régiment de dix enseignes et d’un cornette de cavalerie. Il se trouve aux batailles de Jarnac (13 mai 1569) et de Montcontour (3 octobre). Après cette dernière affaire, ses soldats découragés par deux défaites successives et regrettant le foyer domestique, témoignent le désir de revenir dans leurs montagnes où une guerre de partisans leur offre plus de chances de succès.

Découvrez la suite dans le fichier pdf…

Gilbert JOSS, Secrétaire Général du Musée

Notes :

1 Représentation par Grégoire LOYAU¨ mais il n’existe aucun portait de Charles DUPUY-MONTBRUN

2 Aujourd’hui le château a complètement été réhabilité et transformé en chambres d’hôtes, gites et tables d’hôtes.